Bousculé.e•s°1

Quelques vers maladroits écrits en mars 2020 pour témoigner de nos bouleversements petits et grands.

une nuée de pensées bousculées
et tout le monde se rue
chez soi
loin des grandes avenues
vendues
contre un peu de paix
et de sécurité.

personne n’y était vraiment préparé
pas assez assis
à soi
dans tes bras
le creux de ta voix
pour abri.

un peu de silence bourdonnant
et les ombres d’antan
côtoient le sourire dansant
de nos aimés
de nos unies
diversités.

de tout cela bientôt il ne restera rien
sinon le soupir léger
des enchantements
et des raz-de-marée.

un peu de lumière et tout s’est envolé
au firmament.

Depuis mon enfance, j'aime écrire, dessiner, peindre et créer ; ma rencontre avec la poésie est, quant à elle, plus récente. Depuis, c'est une véritable partenaire de vie qui épouse une multiplicité de formes successives et se renouvelle sans cesse : tantôt exutoire ou partenaire d'expression, vectrice de mes odes à la joie et compagne de mes aspirations, la poésie sait m'écouter. Et si ces quelques mots n'ont pas suffi à satisfaire votre curiosité, c'est par ici que ça se passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *