Et si on faisait le point ?

Et si on faisait un petit point de tout ce qui a été publié ces dernières semaines ? Que va-t-il se passer dans les semaines ou mois qui vont suivre ? Cet article est là pour parler de ça !

Salut les hurluberlus,

Vous l’aurez remarqué, ces dernières semaines un grand nombre de poèmes et autres contenus ont été postés sur le site web. Disons qu’il y a eu du mouvement dans ma vie intérieure et que cela a résulté en une floraison de poèmes ! Après plusieurs mois où le site était inaccessible, c’est un vrai plaisir que de revenir avec tout ce nouveau contenu !

Et si on faisait un petit point de tout ce qui a été publié ces dernières semaines ? Que va-t-il se passer dans les semaines ou mois qui vont suivre ? Cet article est là pour parler de ça !

Cinq poèmes pour la route

Avant toute chose, je me suis dit que pour ceux qui n’auraient pas eu l’occasion de lire ce que j’ai écrit ce dernier mois et demi, le mieux serait de commencer par vous conseiller quelques poèmes bien choisis. Je vous en propose donc cinq, qui dialoguent les uns avec les autres :

Une retraite intérieure dans le calme

Le mois dernier, je me suis offert une petite retraite avec moi-même, en bord de mer. J’étais alors dans une communauté d’Auroville un peu excentrée qui s’appelle Quiet. Du 11 au 15 novembre 2019, j’y ai passé quatre jours à écrire.

Pour les plus curieux, je me suis dit que ce serait chouette de partager une partie de mes aventures intérieures, et le déroulé de ma pensée. C’est ainsi que j’ai rassemblé sur cette page une bonne partie de ce que j’ai pu y écrire.

Attention toutefois : si vous voulez les découvrir dans l’ordre, je vous recommande vivement de commencer par la fin (en bas à droite). De fait, sur mon site web les contenus sont publiés du plus récent au plus ancien. Ici, pour dérouler le fil de la pensée dans l’ordre d’écriture, il faut donc commencer par la fin !

L’écriture continue

Lorsque j’étais à Quiet, j’ai beaucoup écrit et cela a mis du temps de tout publier sur le site web. Pendant la dizaine de jours qui ont fait suite à ma retraite, j’ai suivi un rythme d’une à deux publications quotidiennement.

Aujourd’hui, j’ai fini de publier tout ce que j’ai écrit ce dernier mois et demie. Mais pas d’inquiétude : même si j’écris à une fréquence un peu plus faible, l’inspiration de me quitte pas et je vais continuer à écrire dans les semaines qui viennent. J’aurai donc l’opportunité de publier mes nouveaux poèmes ou mes nouvelles éphémergences au jour le jour.

Du retard à rattraper

Voilà où se trouve la date d’écriture lorsque vous avez cliqué sur un poème ou article.

En addition à mes nouveaux écrits, j’ai aussi plein de retard à rattraper ! Comme vous le savez certainement, de janvier à octobre 2019 mon site était hors ligne, et j’ai malgré tout pas mal écrit pendant ce temps là… Je vais donc petit à petit rattraper mon retard et poster ces quelques poèmes et pensées par ici, lorsque je n’ai rien de nouveau à publier.

J’ai toutefois une invitation qui me tient à cœur : lorsque vous lisez l’un de mes poèmes, voire même une éphémergence, merci de faire attention à sa date d’écriture. Il m’arrive de publier de vieilles choses qui ne sont plus d’actualité en termes de contenu, mais dont j’apprécie la forme ou l’esprit. Garder ce contexte d’écriture en tête, à la lecture, c’est toujours chouette.

Voilà où se trouve la date d’écriture sur la page d’accueil.

Portfolio & recueil de poèmes ?

Pour ceux qui ont la mémoire la plus longue, vous vous rappellerez sûrement que l’an dernier, il y avait une page « Portfolio » sur le site internet. J’y postais mes dessins, mes photos, et de façon générale mes explorations des arts visuels. Depuis le hack du site en février, toutes les données associées au portfolio ont été perdues et cela me prendrait beaucoup de temps de les remettre en ligne. Ma priorité du moment étant davantage l’écriture, je ne peux pas dire quand le portfolio fera son retour. J’aimerais aussi y faire de grosses modifications, donc voyons où le vent me portera…

Il y a bientôt cinq ans, j’annonçais aussi l’arrivée d’un mini-recueil de poèmes sur le site, « Vide Empreint » (édité en 2015). J’ai encore plusieurs dizaines d’exemplaires du recueil chez moi, pour autant je ne pense finalement pas le mettre en vente. Ma manière d’écrire a beaucoup changé, et je ne me reconnais plus dans ce que j’avais alors publié. Ce recueil sera donc offert à mes proches lorsque j’en aurai l’occasion, comme une relique de ce qui a fait de moi ce que je suis aujourd’hui.

Pour autant, j’ai dernièrement l’envie naissante de publier un nouveau recueil, et il semble que cela se concrétise petit à petit. Qui sait, peut-être cela est-il annonciateur d’une bonne surprise bientôt ? ☀

Réseaux sociaux

Certains d’entre vous aviez l’habitude de suivre mes publications via les réseaux sociaux. Tandis qu’elles continuaient à être publiées via mon compte Twitter, l’extension WordPress qui publiait automatiquement les nouveaux contenus sur ma page Facebook avait cessé de fonctionner jusqu’à aujourd’hui. Je viens seulement de la réparer, et vous devriez donc à nouveau être notifiés via Facebook des nouvelles publications. Si vous n’utilisez pas les réseaux sociaux ou préférez recevoir mes écrits par mail, vous pouvez vous inscrire à ma newsletter pour recevoir un récapitulatif des nouveaux contenus chaque semaine.

***

Voili voilou pour les dernières news concernant le site ! Merci à tous de prendre le temps de me lire, et puis pour vos bouquets de mots délicats, souvent offerts en privé. C’est toujours touchant d’avoir des retours, donc n’hésitez pas.

Belle journée à tous, du soleil et de la joie !
Maël.

Depuis mon enfance, j'aime écrire, dessiner, peindre et créer ; ma rencontre avec la poésie est, quant à elle, plus récente. Depuis, c'est une véritable partenaire de vie qui épouse une multiplicité de formes successives et se renouvelle sans cesse : tantôt exutoire ou partenaire d'expression, vectrice de mes odes à la joie et compagne de mes aspirations, la poésie sait m'écouter. Et si ces quelques mots n'ont pas suffi à satisfaire votre curiosité, c'est par ici que ça se passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *