Rencontre avec le vide

Rencontre avec le vide collé au plafond.

Rencontre avec le vide
collé au plafond
il te happe tout, ce con
tes tripes, ta joie
jusqu’à ne laisser de toi
qu’un paquet de rides
sec comme la pluie
qui ne tombe plus.

Ce creux que je crie
je crois
côtoie l’inertie
et sous leurs masques d’apparat
cette solitude connue
cet amour manquant
perdu
qui fait fuir les panthères
et fait danser les sang-sues.

Un amour à terre
qui s’est tu – 
par taire
j’entends mourir
faner comme l’instant passé
rincé
par la poussière
et le temps.

Ce qu’il nous restera
le Sahara
miniature et sans âme
ni jour
sans amour
à l’horizon
de nos résignations.

Pas un murmure
pas un pardon
juste un enfant
qui erre
se perd
sans ses parents
sur le chemin
de la maison.

Depuis mon enfance, j'aime écrire, dessiner, peindre et créer ; ma rencontre avec la poésie est, quant à elle, plus récente. Depuis, c'est une véritable partenaire de vie qui épouse une multiplicité de formes successives et se renouvelle sans cesse : tantôt exutoire ou partenaire d'expression, vectrice de mes odes à la joie et compagne de mes aspirations, la poésie sait m'écouter. Et si ces quelques mots n'ont pas suffi à satisfaire votre curiosité, c'est par ici que ça se passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *