L’animal dissocié

Une aventure onirique, au cœur de notre société de toutes les dissociations. Là où le soleil se lève.

Le rythme s’accélère, tout va plus vite, le monde s’emballe,
Et la mécanique truquée de nos tyrans bat d’l’aile
Tandis que l’être humain, papillon chimérique dont l’essence va mal,
Se remue, s’agite, puis se cloisonne dans l’irréel.

Malgré la tempête, la vie s’emmure dans l’immobile
Des ombres-marionnettes aux corps tendus comme des fils
Car qu’importent ses volontés, l’Homme est un animal dissocié
Qui s’égare et qui se perd pour ne pas se retrouver.

Ici tout est schizophrène, tout est duel et tout est mort,
Pas une herbe ne pousse et pas une lueur ne fleurit.
« Bienvenue dans mon Royaume, celui que ta pensée construit
Lorsque tu marches dans le vide et que ta conscience s’endort.

Il te suffirait pourtant d’un rien pour combler le précipice :
Un seul geste peut suffire, une seule parole, rien qu’une pensée ;
Mais qu’importent tes volontés, né dissocié sous mon emprise,
Homme, animal pluriel, dans le néant tu es damné !

Alors quoi, que veux-tu faire, que crois-tu faire, que peux-tu faire ?
Placé dès l’enfance dans le berceau des illusions,
Coupé de ta nature, j’ai le contrôle, tu es le serf,
Aveugle comme en plein jour, tu es esclave de ta raison !

– Finie, cette mascarade ! J’étais l’enclave, le dissocié,
Mais j’aspire à la lumière ! Et c’est intègre, ré-unifié,
Que le Divin m’a baptisé Passeur des Mondes, Garde des Jours,
Éveilleur des Consciences Pleines et Semeur de Vérités !
Je t’accueille et je t’accepte, viens te dissoudre dans mon Amour,
Mon Cœur est mon essence ; je suis l’animal Sacré. »

Depuis mon enfance, j'aime écrire, dessiner, peindre et créer ; ma rencontre avec la poésie est, quant à elle, plus récente. Depuis, c'est une véritable partenaire de vie qui épouse une multiplicité de formes successives et se renouvelle sans cesse : tantôt exutoire ou partenaire d'expression, vectrice de mes odes à la joie et compagne de mes aspirations, la poésie sait m'écouter. Et si ces quelques mots n'ont pas suffi à satisfaire votre curiosité, c'est par ici que ça se passe !

9 commentaires à la suite de la publication

  1. Maël Shanti ૐ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *